Le delta de l’ Ebre

En descendant vers le sud depuis le parc d Aigues Tortes,  les montagnes font place à des vergers en terrasses,  puis le vert laisse l’espace au jaune, champs secs .  Puis avec la chaleur,  d’autres verts reviennent, les oliviers et la vigne apparaissant.  Plaisir de la route que de contempler l’évolution progressive.
Le lendemain, nous pédalons dans le delta de l’Ebre,  champs de tiges vert- dorées aux épis bruns,  le riz est prêt à être moissonné. Bel exemple de symbiose entre la sauvegarde de la biodiversité et une production agricole importante.  Nous contemplons flamands roses,  ibis,  et bien d’autres oiseaux,  les écrevisses dans les canaux. L’eau est partout,  et la vie aussi.  Une pensée pour les ouvrières agricoles de l’époque du célèbre film italien, (le nom m’échappe) l’eau des rizières n’est vraiment pas accueillante.

Posté avec WordPress pour Android

Une réflexion au sujet de « Le delta de l’ Ebre »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s