Surprises au retour à Locarno, 18 – 25 mai

Une première surprise pour l’anniversaire de Pierre-Olivier, un dîner avec nos amis Jacques et Jacqueline au grotto Baldoria à Ascona, un bijou de jardin intérieur, une ambiance à la bonne franquette.  Une balade au jardin des camélias et une grillade au hanneton le soir complèteront cette journée différente de nos marches en solitaire.

Val Verzasca: de Sonogno, nous redescendons le long de la rivière à pied pendant quelques heures avant de reprendre le bus pour rentrer, toujours à notre camping de Gudo.

Visite de Corippo, village accroché au flanc de la Verzasca, en voie de rénovation, belles maisons traditionnelles mais hameau-musée sans vie.

Une deuxième surprise au val Maggia, à Cavergno, un jour où la pluie nous menace fortement : un couple en répétition à l’église, elle, organiste et lui au cor des Alpes. Nous nous permettons de rester à les écouter, ce qui leur réchauffe le cœur selon leurs propres aveux.  Des morceaux pour cor des Alpes et un psaume, étonnant, captivant dans cette église au bout de la vallée, par ce temps maussade et humide. Quel luxe de ne pas avoir d’horaire, de pouvoir changer notre programme, remplaçant notre marche par un pique-nique de l’autre côté du petit pont suspendu.

La troisième surprise est un concert de flûte de pan par le musicien et compositeur Michel Tirabosco, à Intragna au début des Centovalli. Un moment de partage magique entre ce virtuose et le public réuni dans une petite cour en amphithéâtre au milieu du village : une vingtaine de personnes , des locaux, des amis et le couple confectionnant des flûtes de pan pour Michel Tirabosco et notre ami Christian, lui-même flûtiste, qui nous a convié à ce moment incroyable. Le concert est généreux, varié, musique roumaine, pays d’origine de cet instrument, mélodie juive très rapide, danses, musique classique et rythmes d’Amérique du Sud. Un concert magnifique, incroyable dans un lieu un peu perdu, tellement inattendu.

Michel TIRABOSCO, son nouvel album L’ENVOL
https://www.youtube.com/watch?v=pjswApeA1no

Nous en profitons pour visiter Intragna aux belles maisons et au clocher le plus haut du Tessin, puis grimpons à Costa, petit pont, ancien moulin, maisons de pierre fleuries en route.

Marche, train, télécabine, nous visitons Verdasio, aux grandes maisons cossues, ancienne étape sur le chemin muletier international, et terminons par la vue depuis le Monte di Comino

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s