Sierra Nevada, de Lanjaron à Pampaneira

Ballade magnifique montant à flanc de coteaux des Alpujarras,  contrefort de la Sierra Nevada,  et passant plusieurs épaules et rivières.  Vue sur la Sierra Lucar de l’autre côté de la vallée,  au sud,  au loin la brume, masquant la mer.
Avons marché  parmi les oliviers,  (aceitetunas, olives noires particulières, récolte decembre,  janvier), les figuiers de barbarie, les figuiers,  les châtaigniers dont les castenas mandarinas qui se mangent crues,  les kakis, mûrs,  les arbres à grenades,  les amandiers,  mûriers,  noyers, thym,  romarin en fleurs,  origan,  lavande, fenouihl sauvage, algraves.  Et tout ceci en faisant des progrès en espagnol grâce à  Jesus notre guide. Traversé un village de sorcières,  statues,  croyances,  place de réunion de sorcières, pour terminer devant un excellent blanc de la région de Lujacar et d’un plateau de viande froide  et fromages accompagné de tomates à l’origan du jardin du tavernier et du guide.

image

image

image

Posté avec WordPress pour Android

3 réflexions au sujet de « Sierra Nevada, de Lanjaron à Pampaneira »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s