Départ farceur pour le Canada et les USA

En mars, nous décidons de mettre cap à l’ouest, à nous les grands espaces américains à bord de notre hanneton…souliers de marche et sac à dos dans le coffre. Un départ d’Anvers nous est proposé pour le 5 avril, le temps que les billets arrivent, et la date passe au 11 avril et Pierre-Olivier qui ne tient plus en place, (longues démarches voir rubrique pratique). Prêts à l’avance pour aller à Anvers par le chemin des écoliers, voilà que le départ est remis au 18 avril. Déçus, nous contactons Seabridge, notre agent de voyage, pour nous annoncer prêts à partir plus tôt en cas de désistement de passagers, ce qui est extrêmement rare. Le 1er avril, la proposition sérieuse du jour est que nous pouvons partir le 9 avril, échangeant notre place avec un passager qui désire retarder son départ. Adjugé, nous partons le lendemain après-midi pour devancer la tempête de neige annoncée; je m’offre encore le temps d’aller nager et nous disons au revoir à notre alpe et à ses restes de neige. Le hanneton doit être livré au port le vendredi 5 avril, très propre, vide de toute nourriture, (y compris les aliments secs, sel, huile), sans gaz, avec que peu d’essence, et sans effets personnels visibles à l’intérieur.

Le hanneton parqué au port, nous sommes logés dans un hôtel « in the middle of nowhere » mais arrivons à rejoindre Anvers la journée.

La gareEn plus de sa vieille ville, sa cathédrale et l’église baroque saint Charles Boromée, Anvers est intéressante par son port. Son avantage stratégique est sa position à l’intérieur des terres: à seulement 80 km de la mer du Nord, 60% des consommateurs cibles sont dans un rayon de 500 km. L’inconvénient, nettement moins important, est la navigation sur le fleuve plus complexe, surtout en présence de brouillard fréquent. Second port d’Europe, principal port pour l’arrivée des denrées alimentaires, il offre 60 000 emplois et en génère en tout près de 150 000. Le port marchand a migré au nord, sur la rive gauche de l’Escaut, en face de la ville, c’est là que nous embarquerons. Le pays est si plat que cette activité portuaire n’est que peu visible. La région du port traditionnel, juste au nord du centre historique, sur la rive droite est en pleine mutation urbanistique, avec l’émergence de tours modernes, aux balcons bordés de verre.

La capitainerieLes rives doivent être sécurisées et rehaussées à cause de la montée du niveau de la mer, encore un effet du réchauffement climatique. Les premiers bassins ont été construits par Napoléon, et sont comme le réseau de plans d’eau actuel reliés à l’Escaut par une écluse pour éviter que les bateaux ne soient perturbés par les 5 mètres de marée. Ils apparaissent comme des mares minuscules relativement au réseau actuel de plans d’eau.

L’ancien et le moderne se côtoient même dans l’église saint Charles Borromée où une oeuvre moderne en bronze et couleur bleu ciel brillant du plasticien belge Koen Theys illustre la problématique des réfugiés par 12 matelas, alignés, chacun avec des objets personnels.

Choquant, saisissant mais tellement parlant, l’artiste comme les peintres catholiques baroques à leur époque veut forcer le spectateur à se questionner, à prendre position.

Nous visitons le musée sur l’émigration, dans les locaux de la compagnie Red Star line qui a transporté des centaines de milliers d’émigrants à Halifax et New York. Le trajet n’était pas plus long à l’époque, seul point commun avec notre future traversée!
A l’hôtel, nous faisons connaissance de nos sympathiques coéquipiers, 2 couples d’allemands et un couple schwytzois. Notre hanneton lui, aura comme acolytes un ancien camion de l’armée autrichienne transformé en camping car d’une hauteur impressionnante, un pick up avec cabine aménagée sur le pont arrière, un camping car Hymer, juste son grand frère 4X4. C’est donc le mignon de la bande! La durée des voyages prévus oscillent entre 6 mois et plusieurs années.

2 réflexions au sujet de « Départ farceur pour le Canada et les USA »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s