Bénévolat dans la neige, du 10 au 15 mars

L’équipage du hanneton est allé comme bénévoles aux championnats du monde de ski alpinisme à Villars-sur-Ollon, du 9 au 16 mars 2019, https://www.skimo-villars.ch, à une encablure de pistes de chez nous.
Pierre-Olivier a travaillé surtout à sécuriser le tracé sur le grand Chamossaire et Danièle autour de la tente de départ et d’arrivée du col de Bretaye.
skimo7
Une journée de grand soleil a montré notre paysage suisse de carte postale dans lequel nous étions tous amenés par le petit train de montagne, complétant l’image.

Les autres jours, le vent, les fortes précipitations de neige et le manque de visibilité se sont alliés pour nous transporter dans une ambiance de grand nord.

skimo3
Heureusement pour notre confort, les températures, elles, ne se sont pas jointes au tableau sibérien, restant même si printanières que la pluie est venue perturber la glisse; mais pas la bonne humeur.
skimo4
Travailler au sein d’un groupe de bénévoles, c’est:
  • chercher à être le plus utile possible dans un groupe où chacun a ce but mais ou seul le chef a une vision globale de l’objectif,
  • une chaîne qui se crée pour charger des lots de piquets sans qu’un seul mot ait été nécessaire,
  • cinq personnes qui se mettent spontanément à peller la neige juste parce que l’une d’entre elles a eu l’information que la course arriverait par ce côté-ci de la tente,
  • rigoler en rangeant des lots de fanions, par 10, trier par couleur et par logo s’il vous plaît, fixés ensemble en-haut et en-bas,
  • monter et démonter chaque jour les tracés balisés, les barrières isolant la course de l’espace public, voir même les démonter avant la course lors de modifications du tracé….Ah, coquine de météo!
  • travailler de façon relax, sans stress alors que nous sommes une maille d’une grande organisation remplissant des objectifs très stricts, aucune erreur ne pouvant être corrigée par la suite (tracé clair, sécurité, pesée du matériel par exemple),
  • prendre le temps de partager des repas chauds à midi et même une délicieuse fondue alors que nous étions une centaine à manger dans une étable aménagée pour la circonstance,
  • l’occasion de quelques nouveautés: communiquer par radio, utiliser une perceuse dans la neige dure pour aider à enfoncer des piquets, prendre le télésiège par vent maximum et skier avec des barrières en filet enroulées sur l’épaule,
  • observer les étapes de préparation: inspection du tracé par les juges, accueil du médecin impliqué dans les contrôles anti-dopage,
  • admirer quelques performances de ces athlètes, quelques, car chacun ne voit que des bribes de course. Monter le grand Chamossaire en moins de 11 minutes……
  • Avoir quelques contacts informels à l’arrivée ou au départ, réaliser qu’une jeune du Kamtchatka présente sa région comme celle de tous les possibles en matière de montagne et de sports avec un enthousiasme et une simplicité conquérant le public autant que ses performances, systématiquement les meilleures,
  • Passer de bons moments, rentrer en ayant quelques nouveaux amis.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s