Parc national de Grazalema

15 octobre, nous nous rendons dans un petit Pueblo Blanco, Grazalema, niché au flanc d’une montagne. Pour y accéder, il faut emprunter une route sinueuse et étroite qui traverse un grand plateau d’altitude. Petites rues, maisons serrées, une grande église et une place centrale « bicoulette ». Au bord d’un parc national, il est un des points de départ de marches dans la réserve. Dans les zones fermées, il y a un pin (abies pinsapo boiss) endémique très rare et en voie d’extinction, évidemment très protégé. Nous marchons une bonne journée dans ce parc, dans des forêts très denses et variées et des sommets arrondis, 1600 mètres, dont les couches sédimentaires sont très visibles avec des roches calcaires et karstiques travaillées par l’eau avec des lapiés.

image

image

image

Posté avec WordPress pour Android

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s