Mi-parcours dans le haut plateau, Burgos – León 

24 octobre

Ciel parfaitement bleu, matins froids, mi-journées sous le soleil tapant, 

Champs labourés ou juste semés, encore et toujours bruns, 

Pistes  droites, terre nue infinie, nous avons en tête la chanson « seul sur la terre africaine,… ». 

Pédale, pédale, la prochaine église est dans 18 km. 

Tels sont les tableaux que nous avons traversés sur 70 km en rencontrant une famille avec 5 petits enfants dont 3 sur leur vélo, un cyclo randonneur reliant Lisbonne à Rome par les chemins de Compostelle, un marcheur à pieds nus, entre autres pélerins. 

La méditation est parfois (souvent !) intérrompue par le rappel douloureux de bosses mal négociées ou par des pistes de cailloux pointus le long de la route nationale. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s