Petite farce avant le nouveau départ

Ou juste une semaine chez nos amis Marie-Odile et Rémy « Auxbaboteurs.org  »  au milieu de la France dans le Berry. Ils ont ouvert une location de vélos, rénovant une ancienne maison de village à Vallon-en-Sully. Baboter au 19ième siècle signifiait papoter avec convivialité, ce que nous avons appliqué à la lettre, profitant du jardin romantique, du glou-glou de la fontaine et de la délicieuse cuisine de Marie-Odile. Paysage de canal, de bocages aux belles haies et d’innombrables petits châteaux, où nous avons pédalé le long du canal de Berry et sommes grimpés à Neris les Bains au charme désuet et aux excellentes glaces par une ancienne voie de chemin de fer, profitant de ponts offrant des points de vue sur la verdure environnante (à vélo la notion de montée en pente douce est vite fatigante par plus de 30 degrés!). Autres buts: la forêt de Tronçais et ses chênes plusieurs fois centenaires, et les bocages rive gauche du canal. Un petit bijou au village: le musée des maquettes animées, présentant avec une précision d’orfèvre, des métiers, des scènes de la vie rurale de la région! Vous saurez même comment les scieurs au long ont eu leur entrée automatique au paradis. Nous avons eu du plaisir à partager le projet de Marie-Odile et Rémy pendant quelques jours: louer des vélos, c’est redonner vie à une grande demeure, militer pour la réhabilitation du canal, rendre hommage à une page d’histoire, développer un tourisme vert, faire connaître les atouts de la région, ses produits locaux, se plonger ou se remémorer la grande littérature française, celle du Grand Meaulnes et de Georges Sand. Par manque d’eau et d’argent le canal de Berry, comportant 3 bras, est le seul canal français étroit, 2m70, copiant les « narrow chanels » de Grande Bretagne. Il a servi à transporter le minerai de fer de la vallée du Cher, d’excellente qualité, vers le nord, vers les fourneaux en rejoignant la Loire.  Mais, la technologie des hauts fourneaux s’améliorant, le minerai de la Lorraine, moins pur mais abondant a pu être utilisé.  Est-ce que le tourisme sera le seul moteur de sa réhabilitation? Chemin faisant, au marché, nous avons découvert une variété de tomates, des fromages de chèvres, beaucoup de produits bio, admiré quelques belles mairies ou écoles, celle fréquentée par Alain-Fournier notamment. Le soleil et la chaleur ont été avec nous, jour et nuit, même trop pour Billy, nettement plus vaillant l’hiver lors des balades en raquettes!
Lorsque nous sommes dans la région lausannoise, vous nous trouverez souvent vers le refuge des scouts de Cugy. Nous avons là-bas un hôte régulier!

Une réflexion au sujet de « Petite farce avant le nouveau départ »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s